IDEntification de FISsures dans les Composites

Contexte

Dans le contexte global de la surveillance des systèmes et des structures, l’identification précoce des défauts est un sujet d’importance pour tous les industriels, tant pour la maintenance prévisionnelle et la sureté de fonctionnement que pour le contrôle des process de fabrication ou de la qualité du produit fini.

En particulier, les méthodes de control non destructif (CND) d’identification de défauts dans les matériaux représentent un enjeu important dans de nombreux secteurs d’activité (composite, plasturgie, fonderie, génie civil, etc).

Présentation du projet

IDEFISC vise à développer un outil innovant d’identification précoce de défauts dans des pièces composites inhomogènes et amorties, avec une instrumentation simple et un procédé rapide.

Une approche scientifique innovante d’ondes moyenne fréquence, portée par le LTDS et appuyée par de l’intelligence artificielle, apporte une efficacité de détection supérieure aux méthodes traditionnelles de CND.
L’efficacité de la méthode sera démontrée sur une large gamme de produits grâce à la mise à disposition de lots de pièces par les industriels présents dans le projet (TOKAI CARBON SAVOIE, CLAYENS NP, SAFRAN COMPOSITES & SMAC).

Les résultats auront donc un potentiel d’application sur les marchés du CND et du monitoring des systèmes et structures.

principe fonctionnement

Détails du projet

  • Budget projet 1M€
  • Durée projet 24 mois
  • Démarrage du projet : octobre 2020

Partenaires projet

VibraTec
ECL
Safran
CLAYENS-NP-Group
TOKAI CARBON
SMAC

Financeurs / sponsors

Région ARA partenaire 2020
CIMES

IDEFISC

material cracking detection
material crack size
IDEFISC composite material